Martine Storti

Une parité à bout de souffle ? 20 mai 2017

D’outil de l’égalité, la parité n’est-elle pas devenue l’outil de la perpétuation de l’inégalité ? D’ «habit de l’égalité », pour reprendre l’expression de la philosophe Geneviève Fraisse, la parité n’est-elle pas devenue l’habit, le déguisement de l’inégalité en égalité ?

C’est en effet une parité pervertie qui nous est proposée, réduite à une conception quantitative. La parité constitutionnalisée a produit du chiffre, mais elle n’a pas, en tout cas pas assez, produit de l’égalité de pouvoir.

Lire la suite...

Emission France Inter Le téléphone sonne 30 septembre 2016

France inter Le téléphone sonne Vendredi 30 septembre 2016

Entretien sur Blog Egalités (Libération) 14 juin 2016

Le manichéisme et l’ordre binaire permettent un fonctionnement à l’intimidation et à l’injonction. Si Martine Storti n’est évidemment pas défavorable aux désaccords, au dissensus, elle rappelle que le binarisme ne permet pas de cheminer dans une réflexion, de penser.
Ancienne professeur de philosophie, ex-journaliste, Martine Storti mène une réflexion sur le féminisme et la question de l’identité. Une relation complexe qu’elle aborde dans son dernier ouvrage dont l’intitulé est aussi un appel à l’éthique de responsabilité : «Sortir du manichéisme, des roses et du chocolat».

Lire la suite...