Mots clés : féminisme

Eric Zemmour ou la haine des femmes

Je remets ici un extrait de l’analyse que j’avais faite du livre d’Eric Zemmour Le suicide français lors de sa parution en 2014. Car sa haine du féminisme et plus largement des femmes est l’un des points centraux de son idéologie.

Lire la suite...

Pour un féminisme universel (Le Seuil)

POUR UN FEMINISME UNIVERSEL  République des idées/Seuil    112 pages. 11,8euros (suite…)

Le tableau noir du « féminisme blanc »

D’abord se dire : à quoi bon ? A quoi bon répondre, commenter, critiquer, souligner les omissions volontaires, les caricatures, les amalgames que peut contenir un livre ? Cette question à propos de celui de Françoise Vergès, « Un féminisme décolonial ». Et puis quand même s’y atteler parce qu’il n’est pas possible de laisser sans commentaires les énormités égrenées au fil des pages. La lecture de cet ouvrage m’a plongée dans un mélange de stupéfaction, de colère, de tristesse.

De tristesse surtout. Il est triste en effet qu’une lutte nécessaire, celle qui consiste à combattre en même temps plusieurs formes de domination, d’exclusion, d’inégalités, d’oppression – rapports sociaux de sexe, de race, de classe- passe par tant  de manipulations intellectuelles.

Lire la suite...

Se mettre du côté de celles qui n’ont pas le choix. 5 avril 2016

A propos de la mode dite “islamique” ou “pudique”

Tribune parue dans Libération du 5 avril 2016
En 2004, le philosophe Alain Badiou qualifiait la loi interdisant le voile à l’école de « loi capitaliste pure », ordonnant que « la féminité soit exposée, autrement dit que la circulation sous paradigme marchand du corps féminin soit obligatoire ». Une décennie plus tard, « la mode islamique » lancée par certaines marques, permet de prendre la mesure de la pertinence de l’analyse !

Pour vendre, le capitalisme, encore appelé « paradigme marchand », ou néolibéralisme économique, comme on voudra, s’accommode de tout, des corps féminins dénudés comme des corps couverts, des fesses exposées comme des cheveux cachés, du string comme du burkini. Pourquoi ne pas s’y mettre puisqu’il y a un marché de la burka à fleurs et du tchador à carreaux ? Pourquoi de surcroît, ne pas les qualifier, trouvaille géniale de communicant, de « mode pudique » ?

Lire la suite...

Sortir du manichéisme

Mon nouveau livre en librairie depuis le 3 mars 2016 SORTIR DU MANICHEISME

APRES CHARLIE, APRES LE 13 NOVEMBRE, APRES COLOGNE

Un livre pour celles et ceux qui sont fatigués des intimidations, des oppositions binaires, des affrontements dogmatiques. Autant d’affaiblissements face aux assassins. Autant d’impasses qui empêchent de penser le présent.

Lire la suite...

Oui au féminisme et oui à l’Europe, mai 2014

Certes la situation de bien des Européennes est enviable comparée à celle des femmes de nombreux pays. Est-ce une raison pour la trouver satisfaisante ? Pour une femme qui comme moi appartient à la génération MLF des années 70, les progrès accomplis sont évidents. Mais les plus jeunes, et singulièrement celles qui ont l’âge que nous avions pour la plupart à l’époque estiment que leur situation n’est pas si brillante que ça. Et pour le dire, elles se mobilisent en constituant, pour les élections européennes du 25 mai, ces listes intergénérationnelles Féministes pour une Europe solidaire, déposées dans les huit circonscriptions françaises.  Que disent-elles, ces jeunes femmes et d’autres plus âgées ? Que malgré les progrès accomplis, précarité, travail partiel, chômage, inégalités de toutes sortes et dans de nombreux domaines, violences sexuelles, sexisme quotidien…font hélas encore partie du tableau.  Et même que des acquis des décennies antérieures peuvent être menacés, sous la pression de forces régressives politiques et religieuses. Ces constats des féministes françaises, d’autres femmes d’autres...

Lire la suite...

Eric Zemmour, le suicide français et la haine des femmes

Ce sont les pages sur le régime de Vichy qui ont suscité la majeure partie des critiques faites au dernier livre d’Eric Zemmour, Le suicide français. Et à juste titre beaucoup ont pris la parole et la plume pour rappeler ce qu’il convenait, à savoir que, contrairement à ce qu’affirme Zemmour, c’est bien le régime pétainiste qui a envoyé des Juifs de France et des Juifs français dans les camps de la mort. Cette réhabilitation de Vichy n’est pas un accident ou bien une provocation collatérale, elle est en cohérence avec le reste du livre. En effet rendre Vichy responsable, c’est rendre la France responsable, donc la salir, donc contribuer à la détruire. Et tel est bien l’enjeu de ce gros livre : dresser la liste de tous les responsables de « la mort de la France ». Certes, pour Eric Zemmour le déclin de la France remonte à bien des décennies, quasiment deux siècles puisqu’il a commencé avec la défaite de Waterloo et la fin du Premier...

Lire la suite...