Catégorie Nouveautés

La démocratie d’opinion, cette gueuse (28 octobre)

A écouter ou lire certains commentateurs, une grave menace pèse aujourd’hui sur la France, une très grave menace, peut être même la plus grave, celle de la démocratie d’opinion. Pas une seule journée sans qu’ici ou là, à droite et à gauche, on nous explique qu’il y a, à droite et à gauche, des gens qui veulent la faire règner et ce faisant mettre en péril la République française, faire le lit de l’extrême droite, sombrer dans le populisme, se vautrer dans la démagogie etc. J’avoue ma perplexité. Démocratie d’opinion, dit-on. Mais n’est-ce pas un pléonasme ? La démocratie n’est-elle pas toujours d’opinion ? Dès lors en effet que c’est du peuple et d’un vote populaire qu’émane le pouvoir politique, n’érige-t-on pas, par principe en quelque sorte, l’opinion en fondement de la légalité et de la légitimité. Par ailleurs n’apprécie-t-on pas la démocratie, précisément parce qu’elle rend possible l’expression et la confrontation des opinions ? Bien sûr j’ai parfaitement compris qu’en vilipendant la démocratie d’opinion, ce n’est pas...

Lire la suite...

La déportation des enfants juifs du 20ème (17 octobre 2006)

Quel magnifique travail ! Avant d’utiliser ce qualificatif, j’ai hésité. Etait-il possible, avais-je le droit, d’user de ce mot pour saluer un ouvrage qui dit le malheur, la souffrance, la mort, la saloperie ? Mais il faut l’affirmer et le répèter, c’est un travail magnifique, soit un travail grand et remarquable et admirable que celui qui nourrit l’ouvrage collectif que le comité « Ecole de la rue de Tlemcen » vient de publier sous le titre « Se souvenir pour construire l’avenir. Ils habitaient notre quartier ». « Ils » c’est-à-dire les 1000 enfants du 20 ème arrondissement de Paris qui d’août 1942 à juillet 1944 ont été arrêtés, déportés et presque tous assassinés à Auschwitz. Plus de 1000 enfants du 20ème arrondissement de Paris soit près du dixième des enfants déportés de France, parce que nés Juifs. Peut être ne se souvient-on pas assez que 11000 enfants furent déportés de France, dont 8000 nés en France. Et sur ces 11000, 2000 avaient moins de 6 ans. Dans le 20ème, le plus jeune avait...

Lire la suite...

Robert Redeker (5 octobre 2006)

J’ai signé l’une des pétitions de soutien à Robert Redeker, celle qui émane de Respublica. Je juge nécessaire de donner cette précision car à mes yeux, toutes les pétitions qui circulent sur le sujet ne se valent pas. Et même, dans la pétition de Respublica, certaines phrases me déplaisent. Quoi qu’il en soit, on aimerait bien qu’un soutien à Redeker ne soit pas taxé d’islamophobie. On aimerait aussi qu’une prise de distance avec le contenu de son article du Figaro et au-delà avec sa conception du rôle d’un intellectuel (telle qu’elle transparaît à travers certaines de ses  tribunes) ne soit pas considérée comme une caution apportée aux lanceurs de fatwa. S’il faut en effet soutenir inconditionnellement Redeker, compte tenu des menaces qui pèsent sur lui, (je suis d’accord avec ce que les pétitions et les divers textes parus sur le sujet disent quant à la laïcité, au droit de soumettre un texte religieux à la critique, au droit au non respect des religions etc.), j’estime...

Lire la suite...

La faute à mai 68 ( 18 septembre 2006)

C’est un refrain, ou une antienne, ou une manie, ou une obsession, je ne saurais le dire, en tout cas ça revient, c’est régulier, pas la faute à Voltaire, pas la faute à Rousseau, la faute à mai 68, presque 40 ans plus tard, toujours la faute à Mai, Sarkozy vient encore d’entonner la rengaine, après d’autres, avant d’autres, pas de raison que ça s’arrête.

Lire la suite...