Un soir à Sarzane, 2008

Un soir à Sarzane A Pise il pleuvait. Mais en arrivant à Sarzane, dans l’après-midi de ce 5 juin 2008, le soleil fit son apparition. Un soleil agréable, bienveillant, avec juste ce qu’il faut de chaleur pour flâner dans les ruelles de la si charmante bourgade, pour s’offrir une glace au café Costituzionale, pour regarder les enfants courir sur la place Matteotti. Cette place, j’allais la retrouver un peu plus tard, à la tombée du jour, et pour la première fois pénétrer dans la mairie et même dans la  sala del consiglio, lambris, plafond peint, portraits des gloires sarzanaises, et ces personnes inconnues, jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, gens de Sarzane, venus là, dans le cadre de la semaine Libri per  strada… Venues pour quoi exactement ? Pour m’entendre parler d’un livre qu’elles n’ont pas lu, puisque pas traduit en italien, de ce que ce livre dit de Sarzane, de ce qu’une fille dit de son père, son père l’italien parti de là au...

Lire la suite...