Dans les derniers jours de 2006 (scène française)

Donc Johnny Halliday estime qu’il paye trop d’impôts en France et après avoir tenté de devenir belge, il décide de s’installer en Suisse (après certains autres, il faut le rappeler). A ce sujet, tribune intéressante dans Le Monde du 23 décembre. Bruno Kern, avocat, y souligne que mister Hallyday ne crache pourtant pas sur l’argent public puisqu’il lui est arrivé de faire financer ses tournées par les collectivités territoriales. Ainsi les fans de Johnny payaient deux fois : une fois comme contribuable, une fois comme spectateur.  Pascal Sevran, lui, comme Johnny rallié à Sarkozy (après avoir été d’une mitterrandolâtrie dégoulinante) juge que "la bite des noirs est responsable de la famine en Afrique" et que «  l'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète!". Articles, commentaires, scandaleux, raciste etc. Oui, tout cela a été dit, souligné, répété, puis oublié,...

Lire la suite...