A paraître : Pour un féminisme universel (Seuil)

Corona oblige, la parution prévue pour le 2 avril est reportée
« Ce n’est pas parce que la ligne de crête est un chemin présentant quelques dangers qu’il ne faut pas l’emprunter
L’universel est mensonger quand il est en surplomb, il ne l’est pas quand il est un processus, quand il se construit dans des luttes, dans des alliances et des convergences, dans un « en commun » des femmes, tant du côté de l’oppression que de l’émancipation

Lire la suite...