Mots clés : racisme

Pour un féminisme universel (Le Seuil)

POUR UN FEMINISME UNIVERSEL  République des idées/Seuil    112 pages. 11,8euros

Ce n’est pas parce que la ligne de crête est un chemin présentant quelques dangers qu’il ne faut pas l’emprunter
Ce livre répond à une triple nécessité :
*Interpeller ce qui se donne actuellement, pour de la radicalité féministe avec ses figures obligées (conjugaison sexe, race, classe, qui se dit aussi : antisexisme, antiracisme, anticapitalisme ; ou encore intersectionnalité,décolonialité, afroféminisme…)
*Ne pas abandonner la critique de ces dérives à une mouvance de droite et d’extrême droite qui instrumentalise le féminisme dans une perspective identitaire, nationaliste mais aussi raciste (racisme anti-noir, anti-arabe, anti-musulman, anti-immigrés…) pour vilipender l’instant d’après un « néo-féminisme » (terme qui est un outil de disqualification plurielle) là aussi construit par amalgames et homogénéisation.
*Pour tenir à distance les confusions et les intimidations des deux bords et refuser  une double occidentalisation  (celle qui fait de l’égalité femmes/hommes une donnée de l’Occident, lui ôtant du même coup son historicité, et celle qui la rend synonyme de l’Occident colonial et « civilisationnel ») il faut restaurer l’universel.
L’universel est mensonger quand il est en surplomb, il ne l’est pas quand il est un processus, quand il se construit dans des luttes, dans des alliances et des convergences, dans un « en commun » des femmes, tant du côté de l’oppression que de l’émancipation.

Echos médiatiques
En 2020
27 septembre
sur le site re-belles
http://re-belles-50.over-blog.com/2020/09/pour-un-feminisme-universel.html
1er octobre
Entretien sur Charlie Hebdo
https://charliehebdo.fr/2020/10/societe/ni-decolonial-ni-identitaire-pour-un-feminisme-universel/
et article sur Philomagazine
https://www.philomag.com/articles/pour-un-feminisme-universel-de-martine-storti
7 octobre
Sur Europe1 : entretien avec Patrick Cohen
https://www.youtube.com/watch?v=uhZYEiodPOQ&feature=youtu.be&ab_channel=Europe1
8 octobre
Article Charlie Hebdo par Laure Daussy
9 octobre
sur Clara magazine numéro 181
https://clara-magazine.fr/le-feminisme-comme-un-universel-entretien-avec-martine-storti/
sur Public Sénat émission Livres et vous
https://www.publicsenat.fr/emission/livres-vous/question-s-sur-l-universalisme-184451
16 octobre
Le Monde article de Valentine Faure : https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/10/15/plaidoyer-pour-un-feminisme-du-monde-reel_6056078_3232.html
version internet sous le titre Plaidoyer pour un féminisme du monde réel
et version papier sous le titre Voyage dans la galaxie féministe.
je préfère le premier!
18 octobre
Article sur le site québecois Sisyphe
http://sisyphe.org/spip.php?article5588
et sur le site de la fondation Jean Jaurès entretien avec Juliette Claviere
https://jean-jaures.org/nos-productions/pour-un-feminisme-universel
27 octobre
Entretien avec Florence Chéodal La Montagne et l’Echo républicain
https://www.lamontagne.fr/paris-75000/actualites/intersectionnel-postcolonial-antiraciste-le-feminisme-se-dilue-t-il-dans-les-adjectifs_13862399/
1er novembre
sur site Médiapart
https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/011120/feminisme-decolonial-vs-feminisme-universel-le-debat
3 novembre Vidéo ed du Seuil
https://www.seuil.com/ouvrage/pour-un-feminisme-universel-martine-storti/9782021452334
4 novembre
sur le site Non fiction, article d’Alain Policar
https://www.nonfiction.fr/article-10546-le-feminisme-ou-luniversel-subversif.htm
6 novembre
Irène Théry sur Facebook

9 novembre
sur site Voix de l’hexagone
https://voixdelhexagone.com/2020/11/09/en-changeant-la-condition-des-femmes-cest-la-societe-tout-entiere-qui-est-changee-entretien-avec-martine-storti/
sur 20 minutes avec Aude Lorriaux
https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2903079-20201109-feminisme-universel-suffit-ouvrir-yeux-voir-explique-martine-storti
10 novembre
Entretien sur Revista rosa, revue brésilienne http://revistarosa.com/2/entrevistas-com-martine-storti-e-francoise-picq
12 novembre
Sur Judaïques FM dans l’émission L’étoile et le jasmin
15 novembre sur ResPublica
http://www.gaucherepublicaine.org/a-lire-a-voir-a-ecouter/un-feminisme-de-la-vraie-vie-deux-lectures-complementaires/7418267
Bizarre de faire l’éloge d’un livre que je critique beaucoup comme si les deux ouvrages disaient la même chose!
26 novembre
Entretien dans L’Express
https://www.lexpress.fr/actualite/idees-et-debats/martine-storti-il-n-est-pas-tres-malin-de-faire-du-rejet-des-hommes-une-ligne-politique_2139240.html
Ce n’était pas la phrase la plus importante mais elle a été mise en exergue hélas!
1er décembre
entretien dans l’Humanité avec Anna Musso
https://www.humanite.fr/martine-storti-pour-un-feminisme-universel-sans-cesse-en-construction-696864
http://martine-storti.fr/wp-content/uploads/2020/10/entretien-Huma-pdf-Martine-Storti-1.pdf
Article sur site de l’Observatoire des inégalités
https://www.inegalites.fr/Pour-un-feminisme-universel
3 décembre
article d’Awa Thiam sur site sénégalais
https://sensite.sn/pour-un-feminisme-universel-par-awa-thiam/?fbclid=IwAR1be188TM30G2jmDXiwdONFWsumdCT50KG_Mpz1Cpm-1LXEkNAxoiHyUD0
Le 7 décembre
Entretien sur Terriennes
https://information.tv5monde.com/terriennes/le-feminisme-est-un-chantier-qui-se-dessine-au-fil-des-luttes-selon-martine-sorti-386654
8 décembre
entretien Libération avec Sonya Faure
https://www.liberation.fr/debats/2020/12/07/martine-storti-le-feminisme-doit-etre-universel-et-ouvert_1807946
13 décembre : sur RFI/idées
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/id%C3%A9es/20201211-martine-storti-pour-un-f%C3%A9minisme-universel-et-audrey-c%C3%A9lestine-des-vies-de-combat-femmes-noires-et-libres
14 décembre : sur 50-50 magazine
https://www.50-50magazine.fr/2020/12/14/pour-un-feminisme-universel-rencontre-avec-martine-storti/
19 décembre: sur Alternatives économiques
https://www.alternatives-economiques.fr/un-feminisme-universel/00095024
En 2021
Janvier dans la revue Etudes
https://www.revue-etudes.com/article/des-feminismes-une-realite-23138
12 janvier dans Marianne
https://www.marianne.net/agora/entretiens-et-debats/martine-storti-luniversalite-de-la-domination-masculine-exige-un-feminisme-universel
Janvier dans le bulletin de l’ANEF (N°70)
Article de Françoise Picq pages 91-93 http://francoisepicq.fr/site/wp-content/uploads/2021/03/NL-pour-un-feminisme-universel.pdf
Mars
Entretien avec Philippe Foussier dans les revues Espaces de liberté (n°497) et Le Droit de vivre (N° 682)
Sur site Hypothèses Entretien avec Tiphaine Martin “Alliance, solidarité, sororité, la ligne de crête” https://vadmc.hypotheses.org/1368
Article de Marie Gué dans la revue Germinal Mai 2021










Le tableau noir du « féminisme blanc »

D’abord se dire : à quoi bon ? A quoi bon répondre, commenter, critiquer, souligner les omissions volontaires, les caricatures, les amalgames que peut contenir un livre ? Cette question à propos de celui de Françoise Vergès, « Un féminisme décolonial ». Et puis quand même s’y atteler parce qu’il n’est pas possible de laisser sans commentaires les énormités égrenées au fil des pages. La lecture de cet ouvrage m’a plongée dans un mélange de stupéfaction, de colère, de tristesse.

De tristesse surtout. Il est triste en effet qu’une lutte nécessaire, celle qui consiste à combattre en même temps plusieurs formes de domination, d’exclusion, d’inégalités, d’oppression – rapports sociaux de sexe, de race, de classe- passe par tant  de manipulations intellectuelles.

Lire la suite...

La haine de tous contre tous, jusqu’où ?

Les haines, les oppositions identitaires, qu’elles soient de classe, de sexe, de religion, d’origine sont une politique. Une funeste politique quand elles deviennent la seule lecture d’une société.

Non pas enfouir les colères, mais les transformer, les socialiser, les républicaniser, les articuler à l’émancipation.
Est-ce encore possible ? Je l’espère. Ne pas s’y atteler revient à les laisser à la dérive. Jusqu’où ?

Lire la suite...

Harcèlement : desserrer l’étau idéologique

En lisant la tribune publiée le 27 septembre par Libération, titrée « Contre la pénalisation du harcèlement de rue », j’ai rajeuni de plus de 40 ans. Ce n’est pas forcément désagréable, quoique l’aspect répétitif lasse quand même un peu !
Les signataires qui se présentent comme « des féministes et chercheur-es sur les violences de genre », fonctionnent en effet avec un logiciel déjà rencontré dans les années antérieures. On s’affiche féministe et contre le harcèlement, mais quand il s’agit de le combattre, et de dire ça suffit, y compris en passant par la pénalisation, on explique doctement que la pénalisation du harcèlement de rue aboutira à forcément désigner et forcément stigmatiser les « hommes des classes populaires et racisées », je cite.

Lire la suite...

A propos de l’identité nationale..1996.

Extrait de mon livre : “Un chagrin politique” 1996. Où il est question d’identité nationale et d’identité française…
Etait-ce parce que j’étais moi-même fille d’immigré que j’ai vécu cette question comme une affaire personnelle? Sans doute. Encore que je fasse partie de ceux qui jugent qu’il y a des principes pour lesquels il faut se battre, même si leur mise en cause ne renvoie pas à une situation personnelle. Je n’ai jamais eu à souffrir d’avoir un père italien. Mais il est vrai qu’en entendant les propos sur les immigrés d’aujourd’hui, je ne pouvais m’empêcher de songer à ceux tenus avant-guerre à l’égard des immigrés italiens, ou aux émeutes anti-italiennes dans le sud-est de la France à la fin du siècle dernier. Ni aux réflexions entendues par ma mère lorsqu’elle épousa mon père, un « macaroni ».

Lire la suite...